IRON MAIDEN: Live After Death (1985/2008-DVD) Heavy-Metal

Publié le par TopheR

EMI Records

 

 

Comme je l'avais fait par le passé avec des albums aujourd'hui cultes ou que j'ai pu aimer jusqu'à l'excès, je vais profiter de cette période estivale pour chroniquer des albums ou des vidéos qui font partie de ma collection perso. Et le premier qui m'est venu à l'esprit est bien évidemment ce Live mythique, sorti au milieu des années 80, et disponible depuis 2008 dans une édition double-DVD, indispensable à tout fan de la Vierge de Fer qui se respecte !

Comment commencer sans parler de la genèse, avec un événement qui déclenchera tout le reste... Nous sommes en 1983 à Dortmund en Allemagne, dernière date du World Piece Tour ( la tournée qui a suivi la sortie de l'album 'Piece Of Mind' ), et symboliquement Bruce Dickinson tue la mascotte, Eddie the 'Ead. Il fallait donc trouver une façon de faire revivre l'emblème indissociable de nos anglais, créé par le dessinateur Derek Riggs, qui s'occupera de toutes les illustrations du groupe jusqu'au milieu des années 90. Et quoi de plus mythique et parfait que l'Egypte de l'antiquité, qui permettait de faire renaître Eddie en divinité absolue ?

C'est ainsi qu'est né le concept du cinquième album d'IRON MAIDEN, 'Powerslave', et de cette tournée dantesque, le World Slavery Tour, qui porte tellement bien son nom. Car le groupe anglais a failli imploser avec cette tournée mondiale de folie, qu'aucun groupe de l'époque n'aurait même imaginer, jugez plutôt : 11 mois, 21 pays et 193 concerts. Il fallait bien marquer le coup, non ?

On en arrive donc à l'objet qui nous intéresse aujourd'hui, le premier Live d'un groupe arrivé au sommet ( même si un certain 'Maiden Japan' était sorti en 1981 avec Paul Di'Anno au chant à l'époque ). Incroyable 33 ans plus tard de se dire que ce groupe créé par Steve Harris en 1976 à Londres en pleine période Punk, était déjà le groupe de Heavy-Metal absolu. Pour avoir vécu cette époque étant gosse, c'était de la folie pure car à ce moment donné, internet était encore bien loin, et le seul moyen d'être informé restait les mensuels comme Hard-Rock Magazine, l'émission de Francis Zegut 'Wango Tango' sur RTL, et les grandes discussions entre metalleux chez tous les disquaires de Paris... Pour comprendre un thème précis, il faut s'insérer dans son époque, et dans le Hard-Rock du milieu des années 80, la sortie d'un Live était un aboutissement, un moment unique dans la carrière d'un groupe, et en cette année 1985 tout était parfait pour qu'IRON MAIDEN le fasse... Et il le fît avec toute la grandiloquence qu'il fallait !

Enregistré au Long Beach Arena de Los Angeles au cours des quatre concerts donnés devant plus de 15.000 spectateurs, filmé en 35mm, et même s'il existait depuis longtemps une version VHS du show, ce DVD permet de revivre ce 'Live After Death' de manière optimale avec une image claire et détaillée en 4/3, certes retravaillée pour le support, notamment en audio avec une piste-son Dolby Digital 5.1 qui frôle la perfection, sans oublier une piste stéréo pour les puristes. L'intérêt aussi de ce show, c'est que contrairement à l'audio en vinyle, K7 ou CD, on en a l'intégralité, avec notamment les speechs légendaires de Bruce Dickinson, qui n'hésite pas à haranguer la foule pour plus d'intensité. Il permet aussi, et c'est d'ailleurs l'intérêt de ce Live, d'y voir un groupe dans son époque, assez statique dans l'ensemble, à part Bruce qui comme à son habitude court partout et s'amuse comme un gosse. Marrant aussi de se rappeler au bon souvenir des tenues de l'époque, pantalon moule-burnes à rayures, témoignage d'un âge révolu. Enfin, comment ne pas parler de cette scène fabuleuse, qui semblait si immense en 1984, si détaillée, si fournie, que l'on n'a sûrement pas fait mieux depuis.

Mais... comment ne pas revenir sur la polémique de ce 'Live After Death', considéré à juste titre comme un des plus grands albums enregistré en public de tous les temps ? Vous voyez de quoi je veux parler, ces fameux et fâcheux overdubs, qui font partie de la légende de ce double-Live que l'on a tous tant écouté. Car oui, IRON MAIDEN ne l'a même jamais nié, ce qu'on écoute ici a, apparemment, été retravaillé en studio, notamment les lignes de guitares de Adrian Smith et Dave Murray, et semble-t-il bien d'autres choses encore. Bien que je dois avouer qu'en tant que fan du groupe depuis ses débuts, ça ne m'a jamais choqué plus que ça, ayant usé mes vinyles à force de les écouter encore et encore. Surtout que ça ne devait pas être un cas isolé à cette période, je reste persuadé que ça devait être la norme de l'époque, tout comme sur le 'Worldwide Live' d'un certain groupe Allemand sorti quasiment au même moment !

J'en termine avec le DVD bonus, ou on peut retrouver un documentaire sur la genèse de la création de 'Powerslave' et de cette tournée harassante qu'a été le World Slavery Tour, le mythique 'Behind The Iron Curtain' qui montre nos anglais en tournée derrière le rideau de fer, le show de la première édition du Rock In Rio en 1985, deux video-clip ( "Aces High" et "2 Minutes To Midnight" ), et diverses Galleries d'images... Maintenant, vous n'avez plus aucune excuse de ne pas vous offrir ce moment de l'histoire du Metal, surtout qu'il doit être possible de se le procurer sur les divers sites marchands pour quelques euros seulement !

Publié dans DVD & BluRay, album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article