VISIONS OF ATLANTIS: Wanderers (2019) Metal Symphonique

Publié le par TopheR

Napalm Records

 

 

Quand on parle de Metal symphonique, on pense inévitablement aux années 2000 et à cette vague qui a déferlé sur l'Europe, alors qu'aux USA régnait en maître incontesté le Néo-Metal... De ce mouvement musical, il en est resté des ténors comme l'inévitable Nightwish venu des terres froides de Finlande, ou plus proche de nous en Hollande, Within Temptation, After Forever et bien évidemment Epica. Et comme chaque mouvement musical innovant, il a inspiré tout un tas de jeunes formations qui ont essayé de faire leur place, avec plus ou moins de bonheur. Parmi les seconds couteaux, et sans lui manquer de respect, je pense que l'on peut citer le cas qui nous intéresse aujourd'hui, VISIONS OF ATLANTIS. Le groupe Autrichien, qui a connu ses premiers émois au début de ce second millénaire, a bien failli disparaître en 2013 suite à des problèmes internes, et ne doit sa survie qu'au dernier membre originel, le batteur Thomas Caser, qui n'a pas hésité à repartir quasiment de zéro avec de nouveaux musiciens et une nouvelle chanteuse, de surcroît française, Clémentine Delauney. Plus récemment, en 2018, le groupe a recruté un chanteur Italien, Michele Guaitoli...

Avec tout ce remue-ménage, vous imaginez bien que le groupe avait besoin de rassurer ses fans, et c'est avec ce septième album, 'Wanderers', qu'il compte le faire. Première constatation, la production de ce nouvel album est absolument énorme et se hisse à la hauteur des ténors du genre, avec toute la grandiloquence qu'impose le Metal Symphonique, comme le montre d'entrée "Release My Symphony", morceau épique s'il en est qui dans sa construction n'est pas sans nous rappeler le Nightwish des grands jours. Si VISIONS OF ATLANTIS œuvre dans un style classique et mélodique, il impose sa patte si particulière avec ses 2 vocalistes qui se partagent le chant dans une fluidité qui force le respect, Clémentine et Michele ne se marchant jamais dessus sur les 13 titres qui forment cette nouvelle galette, bien au contraire. Que ce soit avec des morceaux enlevés aux refrains entêtants comme "Heroes Of The Dawn" ou "A Journey To Remember", des ballades comme "Nothing Lasts Forever" ou "Into The Light", des titres qui invitent au voyage comme "To The Universe", VISIONS OF ATLANTIS nous offre une diversité certaine, qui certes n'évite pas les réminiscences de ses aînés, mais qui grâce à un travail des orchestrations, de l'utilisation des instruments et d'une production sans faille de Frank Pitters ( qui avait déjà travaillé sur l'album précédent 'The Deep & The Dark' ) réussit à emporter l'adhésion de l'auditeur, ce qui est déjà un tour de force dans la multitude d'albums du genre qui sortent tous les mois...

Alors oui, sans véritable hésitation, je conseille fortement ce 'Wanderers' à tous les fans de Metal Symphonique, d'autant plus que l'on sait que Nightwish et Epica ne sortiront pas de nouvel album dans l'immédiat, que Within Temptation s'éloigne peu à peu du genre comme il l'a montré avec sa dernière galette, il n'y a donc pas de raison de bouder ce nouvel album de VISIONS OF ATLANTIS qui à l'image de son sublime artwork nous invite à un voyage, une croisière, qui ne se refuse pas !

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article