ZEROZONIC: Dead On Arrival (2008-Ozo Records) [Groove-Metal)

Publié le par TopheR

zerozonic_doa.jpg  

 

 

Il y a et il y aura sans doute toujours dans la musique, des artistes doués qui jouent les seconds couteaux, et dans certains cas ça peut être carrément rageant. Alors que certains arrivent en haut de l'échelle avec l'opportunité du moment, d'autres quoi qu'ils fassent, resteront toujours plus ou moins dans l'ombre...
Dans ceux-là, on peut parler sans nul doute du finlandais Tuomas Saukonnen, qui avec ses groupes Before The Dawn & Dawn Of Solace, a toujours su nous offrir des albums de qualité, bien que peu connus du grand public, malheureusement !
Dans le cas qui nous intéresse ici, en voilà un autre qui mériterait lui aussi un reconnaissance... Car franchement, qui connait vraiment le parcours de Daniel Olaissen, guitariste norvégien de son état et accessoirement ancien membre de Satyricon (du moins en live) et de Blood Red Throne ? Personnellement, j'ai découvert le bonhomme en 2003 avec son groupe Scariot qui venait de sortir, à mon humble avis, un des meilleurs albums de Power-Metal avec 'Strange To Numbers'... Disque sorti plus ou moins dans l'anonymat, que même la presse spécialisée semble avoir occulté !

Mais tout cela ne semble pas décourager notre homme puisque le voilà revenir avec un nouveau projet dans ses valoches, avec ce premier album de ZEROZONIC, qui devrait ravir tous les amateurs de Metal Groovy et puissant, qui ne sera pas sans faire penser à la grande époque d'un certain Pantera. Car comment ne pas penser à Dimebag Darrell à l'écoute des rythmiques en béton armé de l'ami Olaissen, qui revisite le mythe à sa façon en mixant le Power-Metal puissant et destructeur du groupe mythique Texan au style plus introverti de la scène nordique. Car dès le riff d'intro de "Disembodied", le doute n'est plus permis, ça groove bien comme il faut cette histoire et on ne peut qu'avoir un souvenir ému à son écoute, en repensant à ce qu'on avait pu ressentir à la première écoute de 'Vulgar Display Of Power'. D'autant plus que c'est l'ex-Lowdown Leo Moracchiolli, qui officie derrière le micro et il nous offre avec sa voix puissante un travail remarqué !
'Dead On Arrival' est un album qui joue sur la diversité, mais comme je le disais plus tôt mise en premier lieu sur le coté groovy de sa musique, ce qui ressort clairement à l'écoute de morceaux tels que "Back To Me" ou "Temptation". Il est clair qu'on a qu'une envie à leur écoute, taper du pied, d'autant plus que ZEROZONIC sait varier les plaisirs en incorporant dans sa musique des effets modernes (chant clair ainsi que quelques effets synthétiques bien venus), mais sait aussi nous émouvoir, notamment avec la Power-ballade "Zero" ou Moracchiolli nous montre toute l'étendue de ses talents...

Alors même si je continue à penser que la vie est injuste, et que ce 'Dead On Arrival' avec ces 11 titres n'aura surement pas le succès qu'il mérite, je ne saurais trop vous conseiller d'y jeter au moins une fois une oreille, histoire d'y faire votre propre avis !

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article