WINDS OF PLAGUE: Decimate The Weak (2008-Century Media) [Symphonic Extreme Metal]

par =totof=  -  24 Février 2008, 15:11  -  #chroniques D'hier (2006 à 2010)

wopheader1.jpg

Pour commencer, je serais tenter de dire que nous voici en présence d'un groupe qui a décidé de bousculer les habitudes, c'est le moins qu'on puisse dire. Sur une base que l'on pourrait qualifier de Death Symphonique, WINDS OF PLAGUE, groupe basé à Los Angeles (ils font du metal extreme là-bas?), qui avait sorti un premier album 'A Cold Day In Hell' en 2005, passé complètement inaperçu, nous offre un melting-pot d'influences qui s'avère etre un véritable casse-tete à chroniquer de par sa diversité...
Première chose, le groupe a été signé récemment par le label Century Media, ce qui leur donnera accès à tout l'infrastructure d'une grosse machine de promotion, mais surtout le deal leur a surtout permis, pour ce second album, d'avoir de grosses pointures pour les assister. Avouez qu'avoir Daniel Castleman (As I Lay Dying) et surtout Tue Madsen (Dark Tranquillity,The Haunted,Aborted...) derrière la console ça aide à faire sa place, non?
Comme je le signalais plus haut, si WINDS OF PLAGUE peut se voir classer dans un Metal Extreme Symphonique, celui-ci ne se limite pas à nous offrir des compos linéaires, puisque les influences vont d'un Death-Metal assez classiques jusqu'au DeathCore le plus brutal en passant par des passages MetalCore, que l'on attendait pas ici!

 

Après un intro symphonique que l'on dirait sortie tout droit d'un blockbuster ricain, les choses commencent sérieusement avec un 'Anthems Of Apocalypse' qui va nous permettre de rentrer dans le vif du sujet. Passant aisémment d'une structure purement Death Mélodique à des passages Brutal-Death, il faut noter le travail effectué par le hurleur du combo, qui passe avec un facilité déconcertante d'un chant guttural profond à un chant clair hurlé venu de ce style à la mode depuis 2 ans, le Metalcore évidemment!
Malgré tout,il y a quelque chose de très européen dans les titres de ce 'Decimate The Weak', notamment ces claviers aériens, venus directement du Black-Metal Symphonique, qui n'est pas sans nous rappeler les grandes heures de Dimmu Borgir et autres Emperor, sans compter que sur les passages les plus lents il y a je trouve quelque chose de très Doomesque dans la musique de nos californiens!
Alors il est clair que certains auront finalement bien du mal à avec ce Metal aux influences diverses et variées, notamment ces amateurs de Death Brutal qui auront bien du mal avec certains titres, notamment ce 'Reloaded' très Hardcore dans l'esprit. Mais comment résister à des brulots comme 'Unbreakable' ou le très stylé 'One Body Too Many', qui représente à lui seul toutes les influences de WINDS OF PLAGUE avec brio!

 

Pour finir, je dirais que je conseille ce 'Decimate The Weak' à tous ceux qui n'ont pas d'oeillères, qui apprécient le Metal Extreme dans sa globalité et qui ne crachent pas sur les influences Core qui sont bien à la mode ces derniers temps. Pour les autres...


MySpace Officiel