DARK AGE: Minus Exitus (2008-Remedy Records) [Death Mélodique]

Publié le par TopheR

2008-dark_age-minus_exitus-on.jpg

 

 

Après bien des rebondissements concernant ce nouvel album qui devait sortir depuis 2006 (retardé à cause des problèmes de line-up notamment...), voici donc nos p'tits surdoués de DARK AGE qui refont surface avec cette cinquième galette qui porte le doux patronyme de 'Minus Exitus'. Ayant complètement explosé en 2004 avec son album éponyme, on peut dire qu'on l'attendait de pied ferme, celui-là !
Après des débuts timides en 1995 sous le patronyme de Dyer's Eve, les choses sérieuses commencent en enchaînant plusieurs démos et en changeant de nom, en référence à un morceau du groupe de Death-Metal Vader... Pour finalement sortir son premier véritable disque 'The Fall' en 1998.
Nous voici donc une décennie plus tard, et maintenant que l'effet de surprise de l'album précédent est passé, que penser de ce nouvel effort studio ?

A dire vrai, il n'y a pas réellement de différence flagrante car le groupe nous propose toujours ce Death Mélodique moderne ou le chant clair se taille la part du lion. Alors si vous détestez par dessus tout ce type de chant, passez d'ores et déjà votre chemin ! Pourtant il serait dommage de s'arrêter si tôt, car DARK AGE a des qualités indéniables qui pourraient ravir n'importe quel fan de Soilwork par exemple, pas celui fatigué et moisi de 'Sworn To A Great Divide' mais plutôt celui qui avait enfanté un certain 'Natural Born Chaos', album qui fait indubitablement parti des indispensables de ces dernières années...

 

Même si 'Minus Exitus' se situe dans un Death Mélodique accessible, il y a dans les titres qui le composent de véritables perles qui ne devraient pas vous laisser indifférent. ça commence d'ailleurs avec le rentre-dedans "Minus Exitus", qui résume assez bien ce que nous proposent nos allemands sur ce nouvel opus. Rythmiques nerveuses,plans mélodiques fortement influencés par la scène Suèdoise qu'on ne présente plus, claviers présents sans être trop envahissants et ce chant de Eike Freese qui se veut à la fois rauque et caverneux sur les passages Death, pour devenir beaucoup plus sophistiqué sur les passages en chant clair.
Malgré tout, il faut bien se rendre à l'évidence, DARK AGE ne fait rien de plus nouveau que les dizaines de groupes qui sortent chaque année dans ce style, mais celui-ci se veut malgré tout plus doué que la moyenne et arrive à nous pondre des titres qui font que le groupe reste malgré tout au-dessus du lot, notamment avec des morceaux fluides et travaillés comme "Black September" (qui n'est pas sans rappeler, avec ses riffs assassins, le Machine Head des grands jours !), "Outside The Inside" ou le très nerveux "Exit Wounds" (le meilleur titre du disque ?)...

 

En fait, il n'y a pas besoin ici d'en rajouter des tonnes, car tout est dit finalement. Si vous cherchez un album de Metal moderne qui envoie, tout en proposant un côté mélodique certain, nul doute que ce 'Minus Exitus' saura vous convaincre, et c'est bien ça l'essentiel, non ?

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article