ILLDISPOSED: The Prestige (2008-Afm/Underclass)[Death-Metal]

Illdisposed-the-prestige.jpg
 

 

Quinze ans déjà se sont écoulés depuis que ILLDISPOSED a accouché de sa première création, 'Four Depressions Seasons'. Et depuis 1993, si la qualité de prod s'est logiquement accentuée, on ne peut pas dire que le groupe ait beaucoup varié de son style d'origine : un mélange assez intelligent entre Death Mélodique et Death Groovy. Jusqu'à présent chez Roadrunner Records, il s'agit ici pour nos Danois de leur première sortie sur le label allemand AFM Records (qui possède dans ses rangs des formations comme Masterplan, Ministry, Annihilator ou encore Withesnake), et vu la qualité de l'ensemble, on gage que le divorce entre AFM et ILLDISPOSED n'est pas en vue.

 

Si 'Burn Me Wicked' était bon, il est clair que que 'The Prestige' était attendu pour voir le groupe dépasser son côté "Death Mélo Scandinave" où la concurrence est rude (Hatesphere, Mnemic, Soilwork, In Flames entre autres). Force est de constater que le groupe tient ses promesses quand à ce souhait. Si le côté mélodique des compositions n'est pas abandonné, ILLDISPOSED a décidé de mettre en avant un côté bien plus aggressif. Le morceau 'Let Go' introduit parfaitement l'album, avec son côté groovy à souhait et énergique, et l'on se dit qu'on va passer un bon moment. L'arrivée du titre suivant, 'The Tension', et sa double pédale omniprésente ne permet pas d'en douter : les danois ont changés.
  Changés d'une part par un délaissement quasi total de l'électro, qu'ils utilisaient pourtant depuis pas mal de temps (on peut citer 'Our Heroin Recess' de l'album précédent 'Burn The Witches', mais surtout 'Still Sane' sur '1-800 Vindicare', disponibles tous les deux en écoute sur leur myspace).
Changés également par le souci de modérer les mélodies typiques de leurs compositions. En somme, ILLDISPOSED à retiré l'électro pour se concentrer sur quelque chose de plus classique. Et franchement, certains des morceaux de cet album sont de véritables bijoux d'agressivité, contrôlée certes, le groupe restant sur certaines de ses bases établies.
Autre apport bien visible, c'est la mise en avant d'un nouvel élément qui change tout: Le groove!  C'est l'arme ultime du ILLDISPOSED nouveau, bien plus qu'avant. Celui de 'Weak Is Your God' est absolument énorme, rappellant un peu le magique 'Outnumbering The Day' de Bloodbath. Quand à celui de 'Like Cancer', il n'y a qu'à applaudir tellement c'est bon. Pas une seule des pépites qui composent cet album ne sont à jeter. Et pas seulement grâce au groove. Nos Danois n'ont jamais autant maîtrisés l'alliance de l'aggressivité et de mélodie que dans ce disque, blasts et chants caverneux quand il le faut, mélodies et solos tout autant.

 

On ne peut pas en douter, ILLDISPOSED  a ici réussi où beaucoup ont échoués à se renouveller, dans un style où il est de plus en plus difficile d'être original.
Et une belle réussite !


Site Officiel
MySpace Officiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog