AOSOTH: Aosoth (2008-Total Holocaust Records) [Black-Metal]

Publié le par Nyktalgia

 

aosoth-aosoth-2008-front.jpg



C'est en 2002 qu'est né le groupe (ou devrais-je dire le duo) AOSOTH grâce à deux bêtes de la scène Parisiennes : MkM au chant+compo des paroles (Antaeus, Deviant, Garwall, Haceldama, Nachtmystium, Tenebrare, Temple of Baal, Tragos Adein) et BST (arrivé en 2006/2007),pour tous les instruments (Aborted, Balrog, Garwall, Genital Grinder, Maleficentia, VI).
Pour ceux qui ont du mal a imaginer "comment ça donne en live", des vidéos de leur passage au Black metal is Rising sont disponibles sur leur page Myspace (voir le lien plus bas).

C'est sur le titre "Aura of Pills" que s'ouvre l'album éponyme d'AOSOTH, débutant par un petit moment ambiant qui découle sur un enchaînement de riffs bien construits pour ne plus lâcher (ou presque) un blast semi constant, le tout mené par le chant captivant de MkM.
Les influences Thrash se font sentir tout au long de l'album que ce soit sur la rythmique de certains morceaux ou bien de certains riffs (miam le petit solo à la fin d' "Aura of Pills part II").
Ce qui va plutôt pour me séduire, et pourtant je ne suis pas une fan du genre, au final heureusement qu'elles y sont ces influences car sans elles je crois qu'AOSOTH ne serait qu'une sortie Black-Metal parmi bien d'autre mis à part un Line-up assez classieux.
Le moins de cet album est qu'il n'a pas d'âme réelle, tout est carré, bien fait, bien produit, bien chanté, bien composé. Etrange non ?
Le petit côté rajout de plage d'ambiance (influence d'Antaeus?) qu'elles soient minimales ou non est trop systématique en début de morceaux, du coup on sait à quoi s'attendre et ça donne un côté lassant.

A la fin de l'écoute (car les titres s'enchaînent et se ressemblent plus ou moins) je suis partagée entre deux pensées : soit c'est un album sympa qu'on écouterait bien une seconde fois, ou alors il laisse une impression de "trop c'est trop", du genre "j'ai mis trop de ketchup dans mes frites", un peu too much.

 

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article