TRAGEDY:We Rock Sweet Balls...(2008-Round Records)[Disco-Metal]

Publié le par Topher




En cette fin d'année, malgré la Crise qu'on nous rappelle sans cesse, il faut bien avouer qu'on aurait bien besoin d'un disque joyeux et festif, ne croyez-vous pas?
Alors voici la chronique de l'album le plus enjoué du moment dont j'avais déjà plus ou moins parlé dans une news il y a quelques temps de cela...
Voici donc venir une troupe de déjantés complets from New-York, qui ont décidé de faire le mélange le plus atypique du moment en accouplant ses riffs typiquement Hard-Rock 80's à la disco, et pas n'importe laquelle, puisque TRAGEDY a choisi de s'amuser gaiement avec les hymnes des Bee Gees, rien de moins!
Alors vous me direz que c'est bien beau de faire le guignol, mais si c'est seulement pour le fun et sans le talent qui va avec, c'était pas la peine d'en parler!

Je vous rétorquerais qu'après de nombreuses et studieuses écoutes (si si, je vous assure!), je peux vous dire sans hésiter que TRAGEDY vient de nous offrir avec 'We Rock Sweet Balls And Can Do No Wrong' (mouarf, quel titre quand meme!) le disque parfait pour animer votre réveillon du 31 Décembre... Allez hop, on ressort des vieux tiroirs de papa/maman les chemise pelle-à-tarte, les pantalons en Tergal pattes d'eph, la boule à facettes, et ça va être la Night Fever ce soir, les amis!
Car comment résister à des brûlots comme ce "Stayin' Alive" d'anthologie ou ce "You Should Be Dancin" bien jouissif avec ce qu'il faut dedans au niveau Metal. Car oui, nos ricains ont retravaillé ces morceaux avec leur patte, et ça s'entend!
Cette bande d'allumés savent jouer et nous le prouvent en incorporant notamment dans les morceaux, des riffs historiques comme sur le final de "You Should Be Dancing" ou l'on retrouve un certain "Iron Man" du Sabb', ou en s'amusant à plagier le mythique "Kashmir" de Led Zeppelin sur "Too Much heaven". Nos New-Yorkais s'amusant même, à la fin de "Night Fever", à scander un "Here I Am" qui arrachera bien des souvenirs à ceux qui ont connus le Scorpions des 80's, et à mettre tout le monde d'accord sur le solo dantesque qui clôt "Our Love/Don't Throw It All Away" de manière magistrale!

Alors vous l'aurez bien compris, j'ai bien aimé cet album qui ne se prend pas au sérieux, mais ou les zicos ne sont pas des branques pour autant. TRAGEDY poussant le délire assez loin puisque les musiciens principaux du groupe ont pour patronyme, Barry Gibbs, Mo'royce Peterson ou encore Robin Gibbens, histoire de semer encore plus le doute avec les membres du groupe Disco de la fin des années 70... Allez je vous quitte pour me remettre un p'tit "Shadow Dancing" !

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article