TAGADA JONES: Les Compteurs à Zero (2008-Enrage Prods)[Punk-Hardcore]

par =totof=  -  19 Janvier 2009, 14:47  -  #chroniques D'hier (2006 à 2010)

tagada-jones-les-compteurs---zero.jpg




Sorti le dernier trimestre 2008, 'Les Compteurs à Zero' signe le retour du leader incontesté et incontestable de la Scène Punk/Hardcore française, TAGADA JONES!
Que de chemin parcouru depuis le mcd éponyme sorti en 1995, et malgré l'évolution du groupe Rennais, celui-ci a toujours su garder la flamme et surtout la rage qui le guidait à ses débuts, et à l'écoute de ce nouvel album, ce n'est pas encore que Niko et sa bande vont lacher le morceau, et c'est tant mieux!
J'ai toujours considéré les TAGADA comme les fils spirituels du Trust qui allait de 1979 à 1983... Mais si, vous savez ce groupe enragé (bah tiens!) qui se voulait très politique, et qui n'a jamais plus été le meme par la suite. Enfin bref, nos Punk/Hardcoreux ont toujours été très sincères avec des textes engagés, voire très engagés d'ailleurs.

Après un '666' bien rempli qui permettait aux fans de patienter suite au départ de Gus (reparti dans des endroits plus ensoleillés!), voici donc revenir TAGADA JONES sous forme de quatuor, comme il y a bien longtemps maintenant. Mais ne vous inquiétez pas pour autant, les samples et autres machines, qui étaient le territoire de Gus n'ont pas été oubliés, meme si le chant rugueux du dreadlocké me manque...

Concernant cette nouvelle galette, on remarque de suite que le groupe a énormément travaillé le coté mélodique, notamment du coté des lignes de guitares de Stef mais aussi du chant de Niko qui se veut plus varié que par le passé. Alors est-ce le fait de travailler avec Stephane Buriez derrière la console, ou une volonté du groupe?
En tout cas, ça fonctionne du feu de dieu sur les 12 titres du disque, ou la rythmique toujours aussi nerveuse se fond avec cette ligne mélodique, et on peut dire sans hésiter que c'est du grand art meme!
Mais bon, TAGADA JONES, c'est aussi et surtout des textes engagés, et vue l'époque actuelle, on peut dire qu'il y en a des choses à dire. Pourtant, on semble trouver un Niko plus mature à ce niveau, qui semble revenir retrospectivement sur toutes ces années passées ('Les Compteurs à Zero', 'DIY' & 'A Force De Courir'), en arrivant à faire un état des lieux sans rien regretter pour autant!
Parmi les autres thèmes abordés, on note le furieux 'Desobeir' qui n'a pas vraiment besoin d'expliquations, mais on y trouve aussi des sujets jamais explorés, comme la violence conjuguale sur 'Une Fois De Trop', les tabassages en bande sur 'Oeil Pour Oeil', ou le patriotisme exacerbé sur 'Au Nom De Tous Les Siens', qui n'est pas sans nous rappeler l'Amérique de George W. Bush...

Alors il est clair qu'avec 'Les Compteurs à Zero', TAGADA JONES nous offre un de ses meilleurs et plus fluides albums, en arrivant encore à innover malgré toutes ces années. Malgré tout, je me demande comment va se débrouiller le groupe en Live sans avoir quelqu'un pour s'occuper des Samples et autres machines, notamment sur des titres comme 'Aux Urnes' ou 'Garde à Vue', ou ceux-ci prennent un place non négligeable... A voir en concert donc!



Site Officiel
MySpace Officiel