BEFORE THE DAWN: Soundscape Of Silence (2008-Stay Heavy)[Dark-Metal]

Publié le par TopheR


 

 

Avec la régularité d'un coucou Suisse, Tuomas Saukkonen nous revient avec son BEFORE THE DAWN, pour un cinquième album. Formé comme un simple side-project parmi d'autres en 2000, BEFORE THE DAWN s'est étoffé jusqu'à la sortie du premier album 'My Darkness' en 2003, pour devenir un groupe à part entière, même s'il faut bien l'avouer, que c'est bien Mr Saukkonen qui fait office de chef-d'orchestre et de seul maitre à bord du navire...

Nous voici donc avec un cinquième album, 'Sounscape Of Silence', qui devrait ravir les fans du groupe dont je fais parti depuis le premier opus. Certaines mauvaises langues y verront peut-être là une stagnation par rapport à 'Deadlight', voire pas d'évolution du tout depuis les débuts, ce qui est bien loin d'être mon avis!
BEFORE THE DAWN fait toujours ce mélange subtil entre un Death Mélodique et un Métal que l'on pourrait qualifier de Gothique, notamment à cause des deux voix qui s'opposent et se complètent (Tuomas Saukkonen pour le chant guttural & Lars Eikind pour le chant clair), dans un cocktail musical toujours aussi bien balancé.
Alors quoi de neuf avec ce nouveau disque, me demanderez-vous?

Première chose, Saukkonen a décidé ici d'aller à l'essentiel, avec 10 morceaux d'une efficacité redoutable dont la longueur atteint au maximum les 4 minutes (4 minutes 51 secondes pour "Monsters", qui est le morceau le plus long du disque...).
Et la seconde évolution marquante après une seule écoute de ce 'Soundscape Of Silence' est l'utilisation de la guitare acoustique, qui permet d'appréhender les compositions de manière différente...

Car si le disque débute par l'énergique "Dying Sun", assez atypique dans sa structure, on ne peut nier le travail fourni sur les lignes mélodiques du rentre-dedans "Exile". Certes, on retrouve toujours la marque de fabrique du combo, avec la voix toute en puissance de Tuomas Saukkonen sur les passages les plus heavy et bourrins, et celle de Lars Eikind sur les lignes plus mélodiques voire atmosphériques, ou celui-ci fait un travail d'exception au niveau vocal.
Mais je continue à penser qu'avant tout ça, ce sont surtout les qualités de songwriter de Saukkonen qui nous offre sur chaque album depuis 6 ans de véritables perles, avec je le répète, une efficacité redoutable.
Car comment ne pas prendre son pied en écoutant les sublimes "Dead Reflection" et "Monsters", notamment avec ces passages à la guitare sèche, qui apportent je trouve un plus non-négligeable au style emprunté par le combo...
Mais bon, j'aurais très bien pu parler de "Hide Me" ou encore de "Fabrication", qui sont tout simplement de véritables joyaux dans leur genre, et prouve à quel point le groupe finlandais a encore bien des choses à dire, et une marge de progression encore énorme, même après six disques...

Alors comme je l'ai déjà plus ou moins dit sur les chroniques des précédents albums de BEFORE THE DAWN, si vous cherchez un album jouissif, qui mélange des éléments de Metal extrême avec des passages atmos voire gothiques, nul doute que ce 'Soundscape Of Silence' est tout désigné, même si je ne saurais trop vous conseiller d'acquérir la discographie complète du groupe!

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article