CATTLE DECAPITATION: The Harvest Floor (2009-MetalBlade)[Grindcore/Brutal-Death]




Amis poètes, bonsoir!
Originaire de San Diego, CATTLE DECAPITATION, qui existe depuis 13 ans maintenant, oeuvre dans un des styles les plus virulents du Metal contemporain, le Grincore/ Brutal-Death, bien représenté aussi par Aborted, Cephalic Carnage et autres Exhumed... La différence entre le combo ricain et le reste de cette scène, c'est son implication dans la défense des animaux, puisque les membres de celui-ci sont tous végétariens et défendent courageusement les droits de nos amis les betes, que certains jugeront de manière extreme.
A l'image de cette pochette qui pourrait en choquer plus d'un, et qui pourrait rappeler un période difficile de l'histoire, CATTLE DECAPITATION a décidé de choquer pour faire réagir son monde, et dites-vous bien que la violence n'est pas que visuelle mais sonore aussi, car le groupe va jouer avec vos nerfs, mais surtout avec vos conduits auditifs!

Alors quoi de neuf sur 'The harvest Floor', quatrième album du groupe Californien?
Si CATTLE DECAPITATION oeuvre toujours dans un Metal d'une violence et d'une aggressivité sans nom, ou le Blast-Beat et le chant écorché/Hurlé est roi, celui-ci a inclu, comme le montre très justement 'The Gardeners Of Eden', des passages progressifs qui s'imbriquent parfaitement dans la structure des 10 titres que forment ce nouvel album. Chapeau!
On se retrouve donc avec un groupe qui ne se limite pas à envoyer la purée, mais qui continue à épurer son style, notamment ou le chant Grind s'accouple avec des sonorités venant du Death et du Black-Metal, ou en osant des expériences jamais tentées jusque-là comme le très atmosphérique 'The Harvest Floor', ou l'on retrouve en guest Jarboe (ex-Swans). Mais la différence avec ses confrères brutaux ne s'arrete pas là, car le groupe n'a pas bossé avec les producteurs du Metal Habituel tel Tue Madsen, mais a préféré travailler avec un producteur plus rock, puisque c'est Billy Anderson (Mr Bungle, Melvins, Swans) qui s'y est collé, bien aidé il faut l'avouer par Zack Ohren (All Shall Perish, Decrepit Birth) pour les Drums-Tracks...

Malgré tout, il faut bien avouer qu'on retrouve dans 'The Harvest Floor', tous les éléments d'un groupe qui maitrise son Grind/Death quasiment à la perfection. Travis Ryan module sa voix de manière impressionnante comme il le prouve bien sur 'A Body Farm', passant allègrement d'un chant Death caverneux à des hurlements purement Grind, David McGaw derrière ses futs n'a de leçons à recevoir de personne en terme de technique et de maitrise du Blast, et Josh Elmore nous offre des riffs incisifs et inspirés, il n'y a qu'à écouter 'We Are Horrible People' pour s'en convaincre!

Alors vous l'aurez compris, j'ai plutot apprécié ce nouvel album de CATTLE DECAPITATION, meme si je ne suis pas un fan invétéré de Grindcore, et je pense qu'on a ici une bonne entrée en la matière pour qui voudrait découvrir le Metal Extreme Moderne, mais attention on n'en ressort pas indemne!
On vous aura prévenus!



Site Officiel
MySpace Officiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog