F5: The Reckoning (2009-Nightmare Records)[Heavy-Metal]

Publié le par TopheR



F5, je me suis demandé en le recevant, quel était ce groupe obscur dont je n'avais jamais entendu parler jusque-là! J'ai d'abord découvert que ce groupe était avant tout connu pour abriter en son sein deux célébrités de la scène metal des années 90, Dave Ellefson et Jimmy Degrasso, tour à tour bassiste et batteur de Megadeth, alors à son meilleur niveau...
Il faut bien avouer que ça faisait un moment que l'on avait plus entendu parler de l'ex-bassiste de la bande à Mustaine depuis son éviction en 2002, si je ne me trompe pas.
Il ne fait aucun doute que notre homme à encore bien des idées et des cartouches à exploiter, et semble bien décidé à le montrer, même si avec ce 'The Reckoning', on reste dans un Metal de bonne facture, mais malgré tout assez conventionnel voire consensuel...

'The Reckoning' fait donc suite à un premier album, 'A Drug For All Reasons', sorti en 2005, qui était passé plutôt anonymement, avec notamment des chroniques assez moyennes. Je n'en dirais pas plus, n'ayant pas posé l'oreille dessus!
Alors évidemment, quand on a affaire à de tels musiciens, on s'attend à tomber sur un objet d'exception et c'est là que ça se gâte un peu quand meme, il faut bien l'avouer.
Oeuvrant dans un Heavy-Metal moderne, mais restant malgré tout dans une certaine tradition, F5 nous offre avec cet album sophomore, 11 titres qui passent très bien, d'ailleurs fort bien produit par Ryan Greene, connu pour avoir bossé avec des groupes beaucoup plus rentre-dedans comme Nofx ou encore Sick Of It All.

Comme je le disais précédemment, on a ici un album plaisant qui apporte une certaine fraîcheur, avec notamment des riffs d'une efficacité redoutable, et des solos qui en imposent malgré tout. Quant au vocaliste du combo,Dale Steele, avec sa voix puissante et chaude, que l'on pourrait rapprocher de celle de David Draiman de Disturbed, on ne peut pas lui reprocher grand chose, car il fait plutôt un boulot remarqué et très pro sur les 11 titres de ce disque.
Mais justement, et c'est une impression toute personnelle, mais je trouve que F5 a fait ici un produit très pro, très maîtrisé, tellement qu'on se retrouve avec un disque finalement assez froid, et manquant cruellement d'audace. Peut-être est-ce le fait d'avoir mis en tête des morceaux comme "No Excuse" et "I Am The Taker", des titres bien calibrés pour les radios d'outre-Atlantique, mais entendus mille fois par n'importe quel metalleux...

Au final, on se retrouve avec 'The Reckoning', en possession d'un album plutôt plaisant, pas désagréable pour un sou, mais je ne suis pas vraiment sûr que l'on ait envie d'y revenir dans quelques semaines ou quelques mois. Pourtant il y a de bonnes choses, comme le nerveux "Through Hell" ou le plus mélodique et progressif "Wake Up", qui est une des meilleures surprises de la galette, avec notamment cette guitare flamenco qui dans son utilisation en impose. Malgré tout, si vous cherchez un bon disque de Heavy-Metal en cohésion avec son époque (voyez par là moderne avec une légère touche progressive), nul doute que 'The Reckoning' vous permettra de passer un bon moment!

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article