HAMMERFALL: No Sacrifice No Victory (2009-Nuclear Blast)[Heavy-Metal]

par =totof=  -  8 Mars 2009, 11:25  -  #chroniques D'hier (2006 à 2010)

Hammerfall-No-Sacrifice-No-Victory.jpg


Bien qu'ayant grandi en écoutant les grandes figures du Heavy-Metal des années 80 tels Iron Maiden, Saxon et autres Dio, je n'ai jamais été vraiment attiré par cette frange qu'on appelle avec une certaine vulgarisation le True-Metal. Peut-etre est-ce pour ça qu'un groupe comme Manowar ne m'a jamais vraiment convaincu, meme si en Live, il reste un des meilleurs du genre en terme de spectacle...
C'est tout naturellement que j'en arrive au sujet du jour, le nouvel album des Suédois de HAMMERFALL,  groupe qui m'est toujours apparu comme le fils spirtituel de la bande à Joey Demaio.
Après une forte remise en question depuis quelques albums plus que moyens, et le départ du bassiste Magnus Rosen, on ne donnait pas cher de la peau du groupe, et on avait meme parlé de split. Fort heureusement pour ses fans, HAMMERFALL revient en ce premier trimestre 2009 avec un septième album studio au titre revenchard, 'No Sacrifice No Victory'.

Si Oscar Dronjak semble avoir retrouvé la flamme qui s'était éteinte depuis quelques années, ne vous attendez pas non plus à un changement radical de style de sa part, car on reste en terrain connu, c'est à dire un Heavy-Metal aux refrains fédérateurs qui devrait faire l'unanimité chez ses fans.
Comment d'ailleurs ne pas accrocher avec ce 'Any Mean Necessary' qui débute le disque de fort belle manière, et nous rassure sur l'état de santé de la bete. Voilà bien le genre de morceau que l'on n'attendait plus, riffs accrocheurs et refrains guerriers en tete, en somme tout ce qu'un fan de True-Metal attend,non?
Malgré ma bonne humeur à l'écoute de ce nouvel album, il faut bien avouer qu'on a quelques titres trop prévisibles, comme ce 'Life Is Now', vraiment trop basique mais ne lapidons pas nos Suédois, car ils sont bel et bien revenus au top de leur forme comme le prouve l'excellent 'Punish And Enslave', avec notamment un Joacim Cans à son meilleur niveau depuis perpette!
D'ailleurs vous n'échapperez pas à la ballade inévitable que représente 'Between Two Worlds', pas inévitable mais il en fallait bien une...
Par contre, moi qui ne suis pas spécialement branché instrumental, j'avoue avoir complètement craqué sur 'Something For The Ages'. Depuis Maiden, les instrumentaux sont devenus pratiquement un rituel chez les groupes de Heavy, bien que souvent on ait droit à un fond de tiroir en cadeau. Ce n'est pas le cas ici, le morceau proposant sur une base solide, des lignes mélodiques et des cavalcades avec juste ce qu'il faut de technique de la part de Dronjak et Norgren, bien inspirés sur ce coup-là, et on peut dire que ça se passe comme une lettre à la poste!

Finalement, on avait peut-etre enterré un peu vite HAMMERFALL, et celui-ci vient ici rappeler à l'ordre ses détracteurs en retrouvant la place qui était la sienne il y a quelques années, bien qu'il aura fallu aux fans ronger leurs freins avec des albums presque indignes du groupe, en tout cas plus que moyens. Celui-ci finit d'ailleurs avec une reprise plutot réussie du hit du groupe The Knack, 'My Sharona', sorti initialement en 1979 (et parodié assez récemment par Michael Youn avec 'Comme des Connards').



Site Officiel
MySpace Officiel