SHINING/Koldbrann/Sarkom (Le Glazart-02-03-2009)


Quasiment un an après sa dernière date au Glaz’Art, SHINING revient avec une affiche moins risible. Pas de Maniac, pas de Skitliv, ni de Hellsaw. Les compagnons de  Kvarforth seront cette fois les Norvégiens de SARKOM & KOLDBRANN.

Après un diner express au Grec du coin je suis devant les portes sur les coups de 19h, prête a voir SARKOM. Une fois mon sac déposé au vestiaire et le vigile salué, je peux enfin rentrer dans la salle. Bonne surprise à l’arrivée : la salle est rénovée et nettement plus appréciable d’assister à un concert entre les murs du Glaz’Art qui gagne quelques mètres carré qui font la différence. Le son est plus audible qu’auparavant et ça tombe bien car j’ai oublié mes boules quies.


SARKOM… Vaguement écouté sur album (je sais même plus lequel!) et pas trop accroché. En live on va dire que c’est pareil, mais avec les clous, les brassards, les crucifixes, le maquillage outrancier  et le «headbang» en plus. Quelque peu mollasson, je suis un peu déçue parce que j’avais envie que ça bougeee !  J’ai noté un petit problème de son qui a fait que je suis partie avant la fin de la setlist, il me semblait entendre bien trop la batterie. En gros, SARKOM, c’est bien pour ouvrir le bal.

Setlist Sarkom
* Inferior Bleeding
* I call your Name
* The Chosen One
* Parallel to a Wall of Fire
* Symbolic Revulsion
* Infected
* Bloodstains on the horns

Et puis arrive KOLDBRANN (sur la BO du film Shining, très bon choix !), groupe que je ne connais absolumment pas mais qui à peine arrivé sur scène me séduit (merci le t-shirt Craft du chanteur). Ca a l’air moins «too much», je suis nettement plus intéressée. Les morceaux s’enchainent, groupe froid, fausse pas très chauffée non plus jusqu’au titre 'Intifada' où on peut voir quelques kids se défouler dans la foule. Enchainement de riffs, de cassures, de sons tantôt brouillon tantôt «clairs». Hargneux, KOLDBRANN fait son show pendant environ 50 minutes avec un univers lointain de celui de SHINING, parallèlement met en bouche pour la tête d’affiche. La découverte de la soirée fut donc KOLDBRANN que je n’hésiterai pas a aller revoir s’il repassait un jour sur Paris.
Setlist Koldbrann

* Alt er Befengt
* Steinet til Jorden
* Opium Fields Forever
* Intifada
* Kaosmanifest
* Inkvisitor Renegat
* Pogrom Pestilent
* Russian Vodka
* Djevelens Treskeverk
* Bestial Swar

 

Il doit être un peu plus de 21h30 quand SHINING fait son entrée sur scène sous les hurlements et les «Subsist To Self Destruction»  des fans déchainés, bras tendus à acclamer le leader du groupe. Ha ! Cet acteur de Kvarforth m’avait manqué. Arrivé avec un t-shirt noir qu’il retire peu de temps après, exhibant ses diverses cicatrices, enchainant les mimiques dignes d’un fou, alternant hurlement et chant… Le jeu de scène du groupe n’a pas bougé mais c’est toujours un plaisir de les voir. Malgré une évidente mise-en-scène au chant (simulation de brulure de cigarette sur le torse, consommation de Whisky, chanter accroupi ou carrément à terre)…, Kvarforth reste néanmoins insaisissable. Les titres s’enchainent et je suis bien rentré dans la performance que le groupe nous offre, tellement que j’ai rejoint le clan du milieu de la fosse, au point même de me casser la figure face contre sol. Surprise pour la setlist où je ne trouve presque rien à redire (même si j’ai quand même attendu la fin du live pour entendre les premiers riffs de 'Låt Oss ta Allt Från Varandra'). Show qui va durer environ 1h30 que je ne vois pas passer, contrairement à la dernière date fait au Glaz’Art ou je m’étais ennuyé après…20 minutes de live... 
C’est donc une réussite pour la tête d’affiche de ce Lundi, il faut penser à ne pas rentrer trop tard pour choper le dernier RER alors je ne vois pas le dernier titre, je m’en vais sur les derniers accords de 'Låt Oss ta Allt Från Varandra' et c’est très bien pour clôturer cette agréable soirée.

Setlist Shining
- Vemodets Arkitektur
- Yttligare Ett Steg Närmare Total Jävla Utfrysning
- Submit To Self-Destruction
- Vilseledda Barnasjälars Hemvist
- Claws of Perdition
- Längtar Bort Från Mitt Hjärta
- Fullständigt Jävla Död Inuti
- Låt Oss ta Allt Från Varandra
- Plågoande O'Helga Plågoande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog