BURN THE HEXAGON TOUR (Paris & Province Avril 2009)[Annonce+Live-Report]

 

Burn_The_Hexagon_Tour.jpg

 

 

BURN THE HEXAGON TOUR... Qu'est-ce donc?
Tout simplement la réunion de deux des meilleurs groupes de Brutal Death/Grind de la Scène Européenne, ABORTED & BENIGHTED, non pas pour un unique passage parisien comme c'est l'habitude mais une véritable tournée française (ainsi qu'une date en Blegique comme vous l'aurez surement remarqués!), avouez que l'entreprise est plutot louable, non? D'autant plus que les premières parties sont loin d'etre mauvaises, puisque qu'on retrouvera notamment les géniaux HACRIDE sur la date Rennaise, malheureusement absents de la date parisienne...
Tournée dont voici les détails:
09.04 Grenoble - ADAEP + THAT OLD BLACK MAGIC + NEP

10.04 Rennes - Ubu
+ HACRIDE
11.04 Kuurn - St-Pieterszaal
+ CRIMSON FALLS + WELKIN + AVOID
12.04 Paris - Glazart
+ PRIMAL AGE
13.04 Limoges - La Fourmi
+ OESTRE
14.04 Lyon - CCO Villeurbanne
+ OBNOXIUS + DEATH AWAITS 


 

Live report Primal age + Benighted + Aborted @ Glaz’art le 12.04.09


Garmonbozia ne pouvait pas faire une date plus fraiche que celle de ce "Burn the Hexagon" et surtout avec un «casting» aussi dynamique.

En effet les trois groupes de métal extrêmes ont su bien mettre le bordel comme il faut et on entame la soirée sur les coups de 19heures, la salle est bien remplie pour un dimanche soir et c’est toujours un plaisir de mettre les pieds dans ce nouveau Glaz’art…


On ouvre le bal avec PRIMAL AGE, groupe de hardcore dit «edge metal». Leur présence peu paraître surprenante sur une affiche de Brutal-Death mais après tout pourquoi pas, puisque le groupe semble à l’aise sur scène, bien présent et le public n’en demande pas plus, brutalité et efficacité, la foule est belle et bien chaude à accueillir BENIGHTED.

Après une bonne demi-heure de PRIMAL AGE c’est au tour de BENIGHTED de venir surchauffer la salle. C’est toujours un plaisir de les voir sur scène, avec cette présence et cette pèche qui dur du début à la fin. On enchaine les titres phares telle que 'Slut', 'Saw it all', 'Grind wit', 'Forsaken', 'Collapse', 'ICP', 'Stay brutal' des albums 'Icon', 'Identisick' et 'Inside Cephalic Production' … Un set qui d’une vision terrestre a duré une quarantaine de minutes mais de la fosse le temps passe beaucoup plus rapidement et on se défoule, c’est le bordel, la bonne humeur et tout le monde a l’air de trouver ça cool!
Sven du groupe ABORTED (notre tête d’affiche de ce soir) rejoint Julien pour un duo qui coutera une arcade a Sven qui se prend une basse en pleine figure. Du sang, du sang, du sang. C’est sur scène que, pour ma part, j’apprécie toute la brutalité et la vivacité de BENIGHTED. Que dire de plus ? J’ai vidé une bonne partie de mon énergie mais j'attends quand même ABORTED avec une certaine impatience…

Voilà enfin la tête d’affiche de cette très bonne soirée : ABORTED. Une entrée en matière directe, une brutalité et un feeling différent mais aussi bon qu’avec BENIGHTED sauf que je suis un peu plus fatiguée, mais le cœur y est. On va se coller sur le devant de la scène, histoire d’admirer le pansement de Sven et de profiter de ses regards fous dans le public, de la pèche d’enfer du groupe et de la beauté de ce merveilleux guitariste qu’est Seb (rires).
C’est pour eux aussi un enchainement de titres comme 'Meticulous Invagination' ou encore 'Dead Wreckoning'… Même si j’accroche largement moins aux derniers albums 'Slaughter & Apparatus' et que je me suis que vaguement penchée sur 'Engineering the dead', j’ai tout de même bien apprécié l’heure de live d’ABORTED, toujours aussi sympa et communicatif avec le public.

C’est sur le coups de 23heures que s’achève ce très bon concert et cette très bonne soirée, je n’ai qu’une chose à en dire c’est : vivement une prochaine date comme celle là !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog