BEFORE THE DAWN: The Ghost (2006) [Dark-Metal]

Publié le par TopheR

 

 

Décidément, les Finlandais sont vraiment des gens hyper-actifs, chose que l'on savait déjà avec Alexi Laiho, du moins lorsqu'il menait de front Children Of Bodom_Impaled Nazarene et Sinergy... Mais recentrons-nous sur le sujet, car ici ce n'est pas du 'WildChild' que nous allons parler mais d'un certain Tuomas Saukkonen... Alors qu'il finalise son nouveau projet Dawn Of Solace, notre bonhomme revient sur le devant de la scène avec son groupe principal, BEFORE THE DAWN, pour un troisième album. Inutile de dire qu'après des galettes de la qualité de 'My Darkness' et '4:17 am', pas évident de garder le même niveau, mais notre gars venu du froid n'a semble-t-il pas peur des défis !

Il est d'ailleurs malheureux que le style engendré par BTD ne soit pas plus populaire, car le mélange proposé ici est des plus détonant. Prenez du bon Heavy/Death mélodique, couplé à du Metal Gothique comme seuls savent nous en concocter nos amis Finlandais, et vous aurez la recette que vous propose Saukkonen et sa bande!

Dès les premières notes de "Disappear", on remarque que le groupe a décidé de durcir le ton avec des rythmiques beaucoup plus appuyées, et un chant résolument Death. Mais comme je l'ai dit, ici pas question de se limiter à un chant guttural, car dès l'arrivée du refrain en chant clair purement gothique, on retrouve le BEFORE THE DAWN qu'on connaît, avec son chant clair caractéristique et ses mélodies prenantes ( avec notamment des claviers toujours aussi bien utilisés d'ailleurs ). Alors certes, les mauvaises langues remarqueront que l'évolution est beaucoup moins marquée que sur les disques précédents, mais comment résister à des morceaux de la trempe de "Fade Away", dites-moi ?

Eh bien oui, comment résister à cette rythmique lourde et ce chant profond qui vous emmène dans les ténèbres, avant de se retrouver dans les cieux grâce à des guitares lumineuses et un chant clair toujours venu au bon moment, notamment sur des morceaux comme "Scar", "Black Dawn" ou encore l'excellent "Enemy", qui ont fini de me convaincre de la qualité de ce nouvel opus. Alors certes, ce n'est pas le disque le plus original du combo Finlandais, mais bordel que cet album est bon, et c'est bien ça l'essentiel, non ?

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article