DISTORTED: Memorial (2006) [Dark-Metal Oriental]

Publié le par TopheR

 

 

La claque ! Voilà le mot qui me vient à l'esprit à l'écoute de ce premier album de DISTORTED...

Nous venant directement d'Israel ( tout comme leurs confrères d' Orphaned Land ), ce groupe dont la musique est une subtile combinaison entre Dark Tranquillity ( période 'The Gallery' ), Lacuna Coil ( pour le chant féminin ) et Orphaned Land ( pour l'ambiance orientale ), ne devrait pas vous laisser de marbre.

Alors, on ne peut nier qu'ils ont dû beaucoup écouter DT, mais qui s'en plaindrait au vu du résultat, hein ? Surtout que dès l'introduction Orientale de "In Your Light", le chant guttural de Raffy Mor ( finalement assez proche d'un certain Mikael Stanne ), contre-balancé par la voix splendide de Miri Milman ( qui elle n'a rien à envier à une certaine Cristina Scabbia ), on ne peut être que conquis. Malgré ces lourdes influences, DISTORTED a su personnaliser son style en y ajoutant notamment un coté progressif que n'aurait pas renié Opeth... Car on passe dans un même morceau d'un passage purement Death à la suédoise, pour enchaîner par un pont atmosphérique emmené par le timbre sublime de la belle de service, sans oublier ces passages instrumentaux, qui ne sont pas sans rappeler les meilleurs moments du combo du grand Ackerfelt.

Le plus surprenant, c'est que ce 'Memorial', dont la plupart des morceaux dépassent largement les 5 minutes n'est absolument pas lourd à écouter, que la balance chant Death/ chant Féminin offre un contraste saisissant, et que la maîtrise de DISTORTED est digne des plus grands ( écoutez donc "Redemption", pour vous en convaincre ), mais que l'on ne vienne pas me dire qu'il s'agit d'un groupe Gothique de plus ( ou sinon, allez vous acheter un appareil auditif )

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article