WITHIN TEMPTATION: The Heart Of Everything (2007) [Metal Gothique & Symphonique]

00-within_temptation-the_heart_of_everything-2007.jpg

 

 

Dire personnellement que 'The Silent Force' a été une déception relève du doux euphémisme... Trop pompeux, trop mou, et malgré tout le tappage fait autour, celui-ci n'a été qu'un feu de paille!

 Donc en cette année 2007, qui s'annonce comme une des années les plus riches en terme de sorties, voici donc revenir nos Hollandais (et ce juste avant After Forever...) pour reconquérir leur statut plus ou moins assombri par un certain Evanescence, qui finalement lui devait beaucoup, un comble!

A l'heure ou l'on ne sait pas ce que donnera le prochain Nightwish, et ou les italiens de Lacuna Coil semblent s'etre embourbés dans un néo-metal douteux, voici donc arriver dans les bacs le 4e album de WITHIN TEMPTATION, 'The Heart Of Everything'!

 

Outre un packaging soigné, la première chose que l'on remarque dès les premières notes de 'The Howling', c'est que le groupe a décidé de sortir le grand jeu, toutes guitares en avant, chant impeccable de maitrise de Sharon Del Adel, et orchestrations symphoniques n'étant pas sans faire penser à un certain 'Mother Earth'... Il faut bien avouer que lorsqu'on écoute le groupe depuis ses débuts, une telle entrée en matière fait diablement plaisir!

Puis c'est au tour de 'What Have You Done' de débarquer, qui permet un duo avec Keith Cappulo de Life Of Agony. Morceau polémique que l'on connaissait déjà puisqu'à l'image de 'Stand My Ground' sur l'album précédent, celui-ci a été le premier single, sorti quelques semaines auparavant... Alors certes, on a peut-etre pas affaire au meilleur morceau de WITHIN TEMPTATION, mais il reste quand meme plutot correct, et ici dans une version bien plus sympathique que celle écourtée du single. 'Frozen' quant à lui nous conforte quand au talent de composition de la bande à Robert Westerholt, avec une ballade comme seul celui-ci sait nous en sortir, et ça passe plutot bien avant l'énorme 'Our Solemn Hour', qui devrait faire frémir les foules lors de la tournée. Nul doute qu'on a affaire-là au meilleur album depuis un certain 'Mother Earth', qui a permis à nos germains d'acquérir leurs lettres de noblesse, et ce n'est pas le titre éponyme 'The Heart Of Everything' qui va me contredire, avec notamment une Sharon Del Adel, qui fait ici des variations de chant jamais entendus jusque là, et prouve plus que jamais qu'elle reste encore une des chanteuses les plus impressionnantes du metal gothique!

Impossible également de passer à coté de la production absolumment gigantesque de Stephan Glaumann, jusque-là connu pour avoir bossé avec Rammstein, mais aussi sur le dernier Therion... Il n'est donc pas surprenant de se retrouver avec une telle énergie à l'arrivée, et meme si il faut bien l'avouer, le groupe n'a pas spécialement innové, celui-ci a retrouvé son meilleur niveau, notamment sur ce 'Final Destination', surement le morceau le plus heavy du lot, et qui regroupe tous les éléments qui ont faits la réputation de WITHIN TEMPTATION!

 

Alors certes, on a le droit avec 'All I Need' et ce 'Forgiven' qui clot cette galette, à quelques ballades qui auraient plus eues leur place sur 'The Silent Force', mais bon ne faisons pas la fine bouche, car à l'écoute du morceau épique et grandiloquent qu'est 'The Truth Beneath The Rose', WITHIN TEMPTATION vient, sans nul doute, de reprendre sa place qui était la sienne il n'y a pas si longtemps!


Site Officiel

MySpace Officiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Abyssos (Aurel) 12/08/2007 11:30

L'album le plus nul de toute leurs disco'

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog