BURDEN OF GRIEF: Death End Road (2007) [Death Mélodique]

00_burden_of_grief_-_death_end_road-promo-2007-cmg.jpg

 

 

 Il ya des groupes qui n'ont que faire des modes... Et nul doutes que les teutons de BURDEN OF GRIEF en font, sans nul doute, partis! Arrivant au stade du 4e album, ceux-ci ne démentent pas leur amour immodéré pour le death mélodique suédois, et ce n'est pas encore cette fois qu'on les verra partir dans un pseudo néo-metal ou  metalcore de bas-étage, pour satisfaire le plus grand nombre...

 

Après une intro minimaliste et fortement mélodique, les choses sérieuses commencent avec un 'Vita Reducta' d'anthologie qui va vite remettre les pendules à l'heure! Rythmiques lourdes et thrashisantes, chant rugueux et refrains guerriers de rigueur, tout est réuni pour passer un bon moment, si vous appréciez un tant soit peu le death venant de Goteborg... Et justement, en parlant de ça, au lieu de suivre les traces d'un In Flames retrouvé mais qui se cherche encore, ou de pomper allègrement Dark Tranquillity comme tout le monde, BURDEN OF GRIEF a lui plutot choisi de remonter aux origines, et nul doute que des brulots comme 'Swallow The Sun', 'Running Scared' ou encore 'The Killer In Me' ne seront pas sans rappeler un certain At The Gates, qui a finalement tout inventé!

Et comment ne pas parler de ces rythmiques lourdes et redondantes qui ne sont pas sans rappeler le thrash-metal de la Bay-Area, qui nous viennent directement d'un passé pas si lointain, et finalement qui apportent un bonus non néligeable. Mais tout cela ne serait rien sans ce petit plus qui fait, à mon simple avis, de nos teutons quelque chose de différent... Comment ne pas penser dès le riff d'intro de 'The Game' ou de ces solos majestueux qui parsément ce 'Death End Road' à la grande époque du heavy-metal d'un Iron Maiden qui était maitre en la matière. Alors que depuis des années maintenant, le Death Mélodique, à l'image du néo-metal & du MetalCore, est allé à l'essentiel en bannissant ces solos de guitares qui avaient faits la différence entre les bons et ceux qui l'étaient moins, BURDEN OF GRIEF semble vouloir remettre les pendules à l'heure, en faisant certes du Death mélodique, mais à sa façon, avec ces influences venant directement du passé, mais qui s'intègrent complètement dans le style employé ici!

 

Alors certes, BURDEN OF GRIEF n'a pas inventé la poudre, mais sait diablement bien la faire parler! 'Death End Road' est un bon album, quoi qu'en dise les blasés, et si pour vous, le Death Mélodique ne vous rebute pas, nul doute que vous passerez un bon moment en sa compagnie, notamment grace à une production exemplaire de Tommy Hansen (Helloween, Hatesphere...), qui a su parfaitement exploiter les compos d'un groupe qui a encore bien des choses à dire!


Site Officiel

MySpace Officiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog