PARADISE LOST: The Enemy (Mcd 2007) [Metal Gothique]

Publié le par TopheR

paradise_lost_the_ennemy.jpg

 

 

Ah PARADISE LOST ! S'il y a bien un groupe qui représente ce genre fourre-tout qu'est devenu le Metal Gothique, c'est bien lui. D'autant plus qu'on ne peut pas accuser la bande à Mackintosh & Holmes de faire du plagiat et de suivre les modes, car le groupe anglais a toujours fait ce qu'il aimait, parfois à contre-sens de l'attente de ses fans... Car du style Doom/Death des débuts, il ne reste plus grand chose, il faut bien l'avouer !

 Après un album éponyme classieux sorti en 2005, voici donc revenir les p'tits gars de Hallifax pour un MCD, 'The Enemy', qui n'est qu'une mise ne bouche avant le nouvel album, 'In Requiem', qui doit débarquer le 21 Mai 2007, dans nos contrées...

Dès les premières notes de "The Enemy", si vous avez aimé les dernières œuvres du groupe, vous serez en terrain connu même si PARADISE LOST semble vouloir durcir le ton, avec des riffs beaucoup plus lourds encore que sur l'album précédent... Comment ne pas penser à la grande époque de 'Draconian Times', notamment grâce à cette section rythmique emmené par un Greg Mackintosh très en verve, mais ou les lignes mélodiques n'ont pas été oubliées pour autant, notamment avec ces claviers aériens, qui ont fait la marque de fabrique du groupe anglais. "Beneath Black Skies", quant à lui, monte crescendo, avec son introduction au piano, bientôt rejoint par la section rythmique, ou Nick Holmes varie son chant comme jamais, dans une fluidité qui impose le respect, notamment avec ces riffs, certes inhérents au Metal dit Gothique, mais que le groupe emploie à la quasi-perfection. La galette se termine sur "Godless", qui est plus un outro qu'autre chose, ou le groupe s'est amusé à combiner une ambiance électro, pas si loin de la période 'Host', et des guitares lourdes, qui ne sont pas sans rappeler le Doom/Death des débuts... Sacrés anglais !

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article