ARKAN: Salam (2011) Oriental Metal

Publié le par Jaleh

Season Of Mist

 

 

 

Fondé par Foued Moukid ( ancien batteur de The Old Dead Tree ), ARKAN est un groupe qui, malgré ses origines parisiennes, vous fera voyager vers les contrées mystiques du Moyen Orient…Ah le Moyen Orient…Sa chaleur, ses mystères, sa musique délectable, son charme enivrant…C’est un peu de tout ça dans 'Salam', deuxième album du groupe, qui nous révèle une musique teintée d’instruments traditionnels, de rythmes arabisants, de Death-Metal puissant ( chants assurés par Florent Jannier ), avec un chant féminin ( Sarah Layssac, ancienne chanteuse de The Outburst ) envoûtant et aussi sucré que le miel.

Préparons notre passeport pour ce voyage dans l’espace…et le temps ! Effectivement, le voyage est dépaysant à tous les points de vue : musique orientale sur fond de guitares électriques survoltées, textes faisant référence à des passages bibliques, riches en sens, en histoire, textes principalement en anglais, mais aussi en arabe et en hébreux, chant Death ( proche du Hardcore par moments me direz-vous... ) Tout est là pour nous faire vibrer…Mais attention il ne s’agit pas de berceuses douces et langoureuses, car croyez-moi, vous risquez de vous surprendre à vous secouer la tête sur les riffs efficaces et le rythme énergique des compos qui peuvent rappeler celles de Distorted et d’Orphaned Land.

Votre curiosité sera à son paroxysme si en plus je vous dis que quelques fées se sont penchées sur cet album, comme Fredrik Nordström ( In Flames, DimmuBorgir )  avec son excellente production, ou bien la participation de Kobi Fahri ( qu’on ne présente plus ) sur le titre 'Deus Vult'. D’ailleurs on ne s’étonne guère de ce featuring tant la musique d’Orphaned Land semble être apparentée à celle d’ARKAN, les similitudes sont frappantes, comme l’usage de plusieurs langues, les textes faisant référence à la religion, les chants Death et féminins, le mélange Metal/musique orientale… Mais Arkan conserve sa personnalité avec une musique très pêchue et entraînante, efficace et pas forcément progressive comme peut l’être celle d’OL, un chant masculin agressif, des riffs percutants, et un chant féminin bien plus présent. Cet album a donc tout pour ravir nos oreilles, tant par le charme de la voix de Sarah ( qui rappelle Cristina Scabbia de Lacuna Coil ), que par la qualité des compos d’une excellente facture.

C’est donc tout simplement sur ces impressions que je vous invite à écouter 'Salam', un album haut en couleurs et riche en contrastes que je conseille particulièrement aux fans de Metal oriental (qui, ma foi, a l’air d’avoir le vent en poupe et c’est tant mieux). Idéal pour bouger la tête et le popotin en même temps !

Publié dans album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article